Retour Accueil
 
 

Température du vin en 5 conseils

   
 

1. Pourquoi une température de service du vin ?

 
 

2. Blancs frais, rouges chambrés, et plus encore …

 
 

3. Conserver un vin à bonne température pour la dégustation

 
 

4. Amener un vin à température idéale de dégustation

 
 

5. Carafer ou décanter ?

 
 

4. Amener un vin à température idéale de dégustation



Lorsque la solution de la cave polyvalente ou de mise en température est absente, comment procéder ?

Cette opération est toujours délicate car elle a souvent lieu dans l'urgence. Quelques notions et conseils permettent de l'entreprendre avec un minimum de risque pour le vin à déguster.

On évitera les solutions extrêmes, comme les sources de chaleur directe (feu, radiateur, eau chaude) qui peuvent nuire au vin sans l'amener de manière homogène à la température souhaitée.

À l'avenant, il faut bannir le froid trop intense comme le congélateur ou le freezer qui provoqueraient un choc thermique préjudiciable.

Solutions pour le chambrage :
Elles ne sont pas légion. Les vins qui nécessitent d'être chambrés devront être sorti de cave suffisamment à l'avance, la vieille pour les plus structurés dont la consommation doit intervenir vers 17-18°C, quelques heures avant pour ceux à boire vers 15-16°C. Tout dépends évidement de la température de la pièce !

Pour faciliter cette mise en température, au cas où ces délais seraient dépassés, vous pouvez décanter ou carafer le vin. La carafe peut avoir été tiédie à l'eau chaude. Au contact de l'air, le vin prend la température de la pièce plus rapidement.

Le service dans le verre permet aussi cette montée en température. Les mains constituent un bon « radiateur » naturel.

Solutions pour rafraîchir le vin :
Il est toujours possible d'utiliser le réfrigérateur pour une courte période de mise en température. C'est le choix le plus simple et le plus pratique. Laisser la bouteille se rafraîchir dans le compartiment à légume pendant une demi-heure à une heure. On évitera un séjour prolongé qui peut entraîner un dessèchement du bouchon. Pour des vins de garde qui présentent un dépôt, il est préférable d'éviter les trépidations du réfrigérateur qui risqueraient de le diffuser dans la bouteille.

Le seau à glace est une bonne alternative. Plongez la bouteille dans le seau remplit moitié d'eau et moitié de glace. En ajoutant une poignée de gros sel, on évite que la glace ne fonde trop vite. Pour rafraîchir un vin rouge, on mettra moins de glace.

Vous pouvez aussi placer la bouteille à l'extérieur si la température le permet. C'est la méthode la plus douce pour rafraîchir le vin. Attention au courant d'air.

Il est enfin possible d'agir sur le verre en y faisant fondre un glaçon que l'on fait tournoyer. Quand le verre est givré, on peut y servir le vin qui refroidira vite. Certains jugent cette méthode peu vertueuse car l'eau résiduelle peut allonger le vin. On peut aussi placer le verre au réfrigérateur.

Il existe aussi des rafraîchisseurs électriques de table qui peuvent remplir cet office.

Solution pour conserver la température de service :
Outre les solutions exposées pour le rafraîchissement, il existe des manchons réfrigérés souples en pvc – préalablement refroidi au congélateur – ou des manchons isolants rigides, en terre cuite, en pvc ou en métal qui peuvent recevoir la bouteille.




Température du vin, conseils