Retour Accueil
Retour Accueil
 

Température du vin en 5 conseils

 
 

1. Pourquoi une température de service du vin ?

 
 

2. Blancs frais, rouges chambrés, et plus encore …

 
 

3. Conserver un vin à bonne température pour la dégustation

 
 

4. Amener un vin à température idéale de dégustation

 
 

5. Carafer ou décanter ?

 
 

1. Pourquoi une température de service du vin ?

La dégustation d'un vin fait appel à nos cinq sens. L'ouïe, lorsque le vin est servi ou que l'on en commente les caractéristiques, reste le moins sollicité. La vue permet d'apprécier, bouteille, étiquette, verre, et surtout le liquide. Elle donne des indications précieuses sur le vin : sa couleur, ses nuances, sa brillance, sa limpidité, etc. Mais c'est surtout l'odorat, le toucher et le goût, qui vont rendre l'expérience encore plus intense. Or, les trois sont fortement conditionnés par la température.

Les qualités organoleptiques du vin, c'est-à-dire révélées par les sens, seront difficiles, voire impossibles, à percevoir s'il est servi à une température erronée.

L'examen olfactif qui permet de prendre conscience du bouquet, l'ensemble des composants aromatiques contenus dans le vin, est en effet largement conditionné par la température : trop froide et les arômes sont incapables de s'exprimer ; trop chaude, les parfums les plus volatiles disparaissent vite, ne laissant qu'un nez alcooleux.

La bouche révèle, avant le goût, le toucher. La température est perçue en premier et influe sur la perception de viscosité et d'astringence. Ainsi un vin rouge puissant, servi trop froid ne laissera qu'une impression de contraction des muqueuses sous l'effet de ses tannins. Un blanc liquoreux aura la texture d'une l'huile légèrement parfumée.

Les papilles ne percevant que les quatre saveurs sucré, salé, amer, acide, c'est aussi par voie rétro nasale – ou rétro olfaction – que de nouveaux arômes vont s'exprimer. Encore une fois, une température inadéquate biaise toute sensation de goût soit en l'anesthésiant par trop de fraîcheur, soit en l'envahissant par l'alcool dans le cas contraire.

Une bonne température de dégustation est donc un facteur essentiel. Si elle est inadaptée, on court le risque de détruire le vin. À l'inverse, lorsqu'elle est bien choisie, elle permet d'exalter toute la richesse d'un cru et de faire de la dégustation un moment unique.




Température du vin, conseils