Retour Accueil
 
 

Température du vin en 5 conseils

   
 

1. Pourquoi une température de service du vin ?

 
 

2. Blancs frais, rouges chambrés, et plus encore …

 
 

3. Conserver un vin à bonne température pour la dégustation

 
 

4. Amener un vin à température idéale de dégustation

 
 

5. Carafer ou décanter ?

 
 

3. Conserver un vin à bonne température pour la dégustation

Si vous disposez d’une cave naturelle ou aménagée en sous-sol où la température est quasi constante à +/- 12°C toute l’année, où la ventilation apporte un air sain et où le taux d’humidité est maintenu entre 55 et 75%, s’il n’y a ni vibration ni lumière, vous avez toutes les chances de conserver votre vin dans des conditions optimales.

Que la température soit plus élevée ou plus faible, tant qu’il n’y a pas de variations soudaines et importantes, votre vin ne risque rien. Tout au plus, vieillira-t-il un peu plus vite dans le premier cas, moins vite dans le second.
Vous pourrez alors le déguster à son apogée en prenant soin de l’amener à la température idéale de service. Dans le cas contraire, il vous reste la solution d’avoir recours à un service de stockage de votre vin dans une cave mutualisée que certains professionnels mettent à disposition de leurs clients.
 
Ou encore, vous pouvez acquérir une armoire à vin (ou une cave à vin) électrique de vieillissement dont la capacité correspondra à votre collection. Les conditions de conservation sont, dans les deux cas, équivalentes à celle d’une cave naturelle privée. Quelle que soit votre situation, votre vin sera à la température fixée par la cave, idéalement 12°C. Dans tous les cas de figure, vous devez donc anticiper votre dégustation et adapter la température du vin choisi à celle, idéale, du service : il faudra rafraîchir ou chambrer le vin. Pour l’amateur de vin, il existe une solution pratique qui permet de s’affranchir de cette contrainte grâce à l’armoire à vin. On trouve sur le marché des armoires de vieillissement, mais aussi des armoires dites polyvalentes (une zone pour le vieillissement, une ou plusieurs autres pour la mise en température des vins), ou encore des caves de jour qui ne se préoccupent que de la mise en température. Souvent constituées de plusieurs compartiments – où il est possible de régler la température – vous pourrez soit mettre des rouges à chambrer (vers 16-18°C), soit des blancs à rafraîchir (6-10°C). Les caves plus sophistiquées autorisent le réglage de plusieurs températures dans chaque direction. Le vin ainsi entreposé ne peut constituer qu’un stock tampon destiné à la consommation dans des délais raisonnables, généralement de l’ordre du mois. Il n’est pas judicieux de conserver du vin dans le réfrigérateur pendant une longue période.




Température du vin, conseils